du Pech du Cayrol

du Pech du Cayrol

Lagotto Romagnolo

Lagotto Romagnolo : Le Retour !

Lagotto Romagnolo : Le Retour !

Issu d'une famille italienne je connaissais le Lagotto Romagnolo dès ma plus tendre enfance.

Lo Càn Lagòt, comme l'appelait mon arrière-grand mère, me permis très jeune de caver à ses côtés. Oh ils n'avaient pas toujours la stricte apparence des chiens d'aujourd'hui ! Leur taille, leur couleur, leur morphologie, la qualité de leur poil différait parfois beaucoup d'un chien à l'autre ! Mais dans l'ensemble on reconnaissait bien qu'il s'agissait d'une seule et même race, surtout par leur caractère enjoué et leur aptitude au cavage.



L'affixe a connu des Bergers Allemands, Braques d'Auvergne, Epagneuls Bretons, Chien des Pyrénées, Setter Anglais, Cavaliers King Charles, Spitz etc... Et surtout les Pointers dont sont sortis de grands champions.



Les Braques du Bourbonnais sont entrés à l'élevage en 1983 pour ne plus en sortir. Même si Le Pech du Cayrol connaîtra bientôt une seule portée par an pour pouvoir effectuer la plus grande des qualités et dédier davantage de temps au Lagotto.

Hélas pour le Lagotto, pris par la passion des chiens d'arrêt anglais, des fields et déjà du Braque du Bourbonnais, la dernière chienne, Valentina, est décédée en 1988 sans descendance, alors même que le Club Italien naissait.

La race était très hétérogène. Les tailles variaient. Les couleurs étaient très hétérogènes aussi, mais peu de blanc sur les chiens de mon arrière-grand mère qui recherchait des couleurs discrètes.

Ces chiens truffiers d'une ferveur à toute épreuve ne seraient aujourd'hui certainement pas des reines et rois de beauté, mais quels travailleurs infatigables  !



C'est donc après 30 ans d'abstinence que je retrouve enfin des Lagotti qui vont pouvoir aujourd'hui perdurer dans l'affixe du Pech du Cayrol.

Le standard étant récent, à l'époque les chiots naissaient sans pedigrees. Ce qui ne les empêchaient pas d'être de bons chiens de travail !



Marie-Liliane Reynaud des Elfes de la Chênaie m'ayant accordé sa confiance aujourd'hui, Nakos, Olympe et Obarator sont les premiers chiens entrés à l'élevage.

Merci Marie !



Je vais donc peu à peu vous présenter nos nouvelles recrues, Nakos ayant déjà fait une superbe saison de cavage entre ses 7 et 11 mois, Obarator et Olympe des Elfes de la Chênaie ont fait une saison remarquable sur l'aestivum, digne des plus grands chiens adultes.

Nous avons donc décidé de travailler en étroite collaboration à tous les niveau avec Marie-Lilianne Reynaud et ses Lagotti des Elfes de la Chênaie, lignées remarquables et travail de sélection sur la beauté et le travail comme nous l'aimons !



Vous pourrez donc contacter un ou l'autre élevage, celui qui aura ce que vous désirez se fera un plaisir de vous satisfaire.

Les deux élevages sont complémentaires et absolument pas concurents !



Les Lagotti, un caractère en or, de vrais amours, des curieux passionés qui vous apporterons bonheur et gaîté !



A très vite pour de belles news !



Marc

Deux affixes, une passion commune

Deux affixes, une passion commune

Les premiers Lagotti re-rentrés au Pech du Cayrol après plus de 30 ans d'absence arrivent tous trois de l'élevage des Elfes de la Chênaie.

Il est donc apparu normal que les deux affixes avancent sur le même chemin, produire de beaux et bons Lagotti.

Les deux élevages ne sont donc pas concurents mais bien complémentaires.

Le Pech du Cayrol se situant sur la frontières entre les communes de Lalbenque et Belfort du Quercy, pays du diamant noir, qu'il soit Melano ou Macro, voire Aestivum ou Borchii, c'est l'endroit idéal pour faire travailler nos Lagotti lorsque le climat trop sec de la Drôme ne permet pas d'avoir une abondance de truffes. 

Nous partageons le même point de vue sur la race, la même recherche du beau et du bon et c'est tout naturellement que les élevages sont devenus complémentaires.

Marie-Lilianne Reynaud et moi-même vous souhaitons donc de pouvoir trouver chez l'un ou chez l'autre le petit ange qui partira spontanément  à la recherche du diamant noir et vous apportera la joie de vivre et le bonheur. Ces diablotins toujours heureux se transformeront en elfes quand, survolant les chênaies sur les pechs de cayrol où sont plantées les truffières, ils découvriront à votre émerveillement ce diamant tant convoité qui vous transcendera les sens.

Mes petits Elfes de la Chênaie ayant, chacun, à ce jour, découvert une trentaine de kilos d'aestivum entre leur 3e et 5e mois vous prouveront que ces gros bébé ont tout pour vous satisfaire !

A deux mois ils grattent, mais 8 jours après avec un peu d'entrainement directement sur "sauvages", fera d'eux de grands caveurs à l'âge de 3 mois...

Mais pour cela c'est le travail de l'éleveur qui accentuera leur qualité naturelle de caveur dès leur plus tendre enfance. Et si, après l'avoir pris, à deux mois, alors qu'il gratte déjà, vous continuez, il n'y a aucune raison pour qu'il attende ses 3 ou 4 mois avant de trouver sa première truffe !!!



Il saura aussi vous apporter ... J'allais dire trop d'amour ! Ce petit chien rustique au regard si intelligent qu'il vous apprendra qu'il comprend chaque mot, comblera de bonheur toute la famille. Y compris les allergiques puisqu'ils ne perdent pas leurs poils !



Vous pouvez donc contacter un ou l'autre sans préférence puisque nos bases d'élevages sont identiques.

A très bientôt pour les nouvelles de nos élevages heart



Les Elfes de la Chênaie - Le Pech du Cayrol